Road trip en Sardaigne

Tous les incontournables sont sur cette carte. Ouvrez-la dans Google Maps vous aurez directement les itinéraires pour vous rendre aux endroits que nous avons préférés.

En avril l’année dernière nous sommes partis 4 jours en Sardaigne, 4 jours en itinérant, tentes et duvets dans le coffre de la voiture. Dans cet article vous trouverez une liste des lieux que nous avons découvert, une liste d’incontournables pour vous guider dans votre découverte de l’ile :

Comment se rendre en Sardaigne ?

Si vous souhaitez visiter cette magnifique ile le seul conseil que je puisse vous donner c’est d’y aller en ferry. Pour découvrir l’ile la voiture est un vrai plus et en y allant en ferry pas besoin d’en louer une sur place ! Vous pourrez vous balader au gré de vos envies. Armez-vous d’un guide c’est très pratique, sur place le Lonely Planet nous a beaucoup servie.

A l’aller nous avons pris le bateau en Italie, à Livourne et nous sommes arrivés à Golfo Aranci. Au retour nous avons embarqué à Porto Torres pour arriver en France, à Toulon. Nous n’avons pas réservé de cabines dans le bateau et avons dormis par terre avec nos duvets (beaucoup de gens avaient fait le même choix que nous).

A retenir :

  • La traversé a durée 10h
  • Nous avons pris la compagnie Corsica Ferries
  • Nous avons payé 134€ aller/retour pour deux adultes et une voiture

Île de la Maddalena :

C’est le premier endroit où nous sommes allés à notre sortie du ferry et c’est de loin mon préféré.

L’île de la Maddalena est la principale île de l’archipel portant le même nom qui regroupe huit autres îles. Connue pour ses plages calmes et paradisiaques, nous y avons passé une journée et une nuit. Suivie d’une journée sur la deuxième plus grande île de l’archipel, celle de la Caprera. 

Porto Massimo

Pour ce qui est de la Maddalena, une route panoramique de 20km fait le tour de l’île. Vous accèderez facilement à toutes les plages. Si je devais choisir une plage parmi toutes celles de l’île ce serais la « Spiaggia di Monti della Rena ». Enclavée entre dunes de sables et rochers c’est celle que j’ai préféré, c’est d’ailleurs celle où nous avons campé. En plus de la mer, de belles balades à pied sont à faire sur les hauteurs de l’île. Un début de sentier se cache près de Porto Massimo à partir duquel vous pouvez débuter votre randonnée. Il y a surement d’autres moyens d’accéder à des chemins, nous avons découvert celui-ci mais n’hésitez pas à vous balader sur l’île en voiture pour trouver d’autres accès.

A retenir :

  • Prendre le ferry à Palau
  • La traversé dure 15mn
  • Un ferry passe toutes les 15 à 30 minutes de 5h30 du matin à 0h
  • La traversé coute entre 3 et 5€/pers et entre 7 et 13€/voiture.
Sentier de promenade au départ de Porto Massimo

Île de la Caprera :

Parlons maintenant de la deuxième île de l’archipel de la Maddalena : isola Caprera. Accessible de la Maddalena par un pont (environ 6km) Caprera est plus sauvage. Verdoyante, eaux turquoises et sable blanc résume bien ce que l’on peut voir sur cette île. Comme pour la Maddalena partez découvrir les plages. Notre choix s’est arrêté sur la « Spiaggia del Rellito » mais on a beaucoup entendu parler de la plage Due Maria également.

Vue du haut de la Tour Teilaone

Mais l’endroit à ne pas manquer pour moi c’est surtout l’escalier de 212m qui monte au sommet de l’île. Une randonnée de 40m environ sur des chemins un peu escarpés qui mène à la tour Teialone.

Torre del Porticciolo :

Notre deuxième coup de cœur nous l’avons eu à l’occasion de notre deuxième nuit. Nous avons campé sur les hauteurs des falaises de Torre del Porticciolo. Arrivés juste à temps, nous avons pu y admirer un magnifique coucher de soleil sur la mer du haut des falaises.

Escala del Cabriol :

Le lendemain matin, en nous réveillant de notre nuit à Torre del Porticciolo, nous décidons d’emprunter un escalier de 654 marches descendant sur 110m de falaise : l’Escala del Cabriol. C’est au bout de ces escaliers que se trouve la célèbre Grotta di Netuno (nous avons décidé de ne pas la visiter à cause du prix). Les escaliers vous permettent une superbe balade le long des falaises avec de splendides points de vus.

Y aller : Pour vos rendre au début de l’escalier il vous faut aller au bout de la route qui mène à Capo Caccia, la Strada Provinciale 55.

Spiaggia della Pelosa :

Cette plage, c’est LA plage que vous voyez dans tous les guides touristiques ou sur Google image quand vous tapez « belle plage Sardaigne ». Sable blanc, eaux turquoises cette plage n’a rien à envier aux plages des Caraïbes. En face une tour de guet plantée sur un îlot de sable ajoute encore un peu plus de charme à cet endroit idyllique digne d’une carte postale. Le seul petit bémol c’est le monde. Fin avril la plage était déjà bien remplie et il était difficile de trouver une place pour se garer. L’été la plage doit être vraiment très fréquentée…

Crédit Photo : Sadega.info

Spiaggia dell’Arco :

Pour notre dernière journée on descend un peu plus au sud, jusqu’à la Spiaggia dell’Arco où l’on peut admirer une arche naturelle de 6m en calcaire au-dessus de l’eau. C’est un endroit aussi beau qu’étonnant qui vaut vraiment le détour !

Alghero :

Pour finir en remontant pour prendre le ferry on fait un passage à Alghero où l’on passera l’après-midi. Ce qu’on a beaucoup aimé là-bas ce sont les remparts longeant la mer. Tout autour du centre historique d’Alghero sont édifiés des remparts en pierre. Ils offrent une balade très agréable au bord de la mer tout en admirant le côté médiéval de cette ville. Partez du sud d’Alghero, départ à la Piazza Sulis et rejoignez le nord de la ville jusqu’au Forte de la Maddalena. Au coucher du soleil la balade doit être très sympa.

Crédit photo : icmab.es

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *